Medafrique
No Comments 14 Views

MEDITERRANEE : la coopération industrielle avec l’UE et son impact

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa aaaaaaaaaaaaaaaaaaaa kjsdhfkljqsh flkjqsdkjhqsdk

Bruxelles, 05/05/2015 (Agence Europe) – FEMISE (Forum euroméditerranéen des sciences économiques), a publié, début juin 2015, une étude du sur les « changement structurel et de politique industrielle » dans quatre pays liés à l’UE par des accords d’association et bénéficiaires d’une coopération économique et industrielle.  L’impact ne serait pas totalement suffisant

L’étude réalisée par FEMISE a été conçue sous l’égide de la BEI (Banque européenne d’investissement).

Les pays retenus sont classés parmi les plus performants de la région euroméditerranéenne ; Turquie, Maroc, Tunisie et Égypte.

selon une présentation officielle, l’étude révèle que la coopération avec l’UE ajoutée aux évolutions propres à ces pays a abouti à « un certain degré de transformation structurelle au fil du temps, en passant en particulier d’une activité basée sur l’agriculture à une activité de services et industrielle. ».

La Turquie serait un des principaux bénéficiaires de cette coopération. Elle se place en tête suivie de la Tunisie, puis de l’Égypte et enfin du Maroc.

La Turquie et l’Egypte sont les deux pays qui ont plus réussi la diversification de leurs exportations. Les deux font mieux que les autres pays.

L’étude souligne que « les autorités de quatre pays admettent que cette transformation est loin d’être satisfaisante ».

(le rapport intégral est disponible sur le site de FEMISE (www.femise.org) )

About the author:
Has 11 Articles
Photo du profil de Fathi B'CHIR

LEAVE YOUR COMMENT

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to Top